Comment soigner la dyslexie ?

Voilà une question que l'on me pose très souvent : "Comment soigner la dyslexie ?"

Pour y répondre, remarquons tout d'abord que le mot "soigner" possède plusieurs sens : "procurer les soins nécessaires à la guérison" ou bien "s'occuper de quelqu'un ou quelque chose avec sollicitude".

Guérir de la dyslexie

Dans son premier sens, soigner est associé à la guérison de la dyslexie.
Nous entendons souvent que la dyslexie serait une maladie, voire une malformation, de certains enfants ou adultes qui ne leur permet pas de lire facilement.

Parfois, c'est malheureusement exact. Il arrive que des problèmes structurels chez une personne soient un frein, voire même une barrière pour apprendre à lire. N'étant pas médecin, je ne ferais pas d'autre commentaires sur ces difficultés.

Gains en lecture par la méthode Davis
Source : www.dyslexia.com
Mais soyons très clair, vu le nombre de dyslexiques que Ron Davis et les quelques centaines de Facilants Davis de par le monde ont aidé à apprendre à lire avec efficacité, nous pouvons dire que la dyslexie, dans le cas général, n'est pas une maladie ni une malformation.

Une étude américaine montre des progression en lecture de 4 niveaux en moyenne à l'issu du stage Davis. Dans la grande majorité des cas, le stagiaire peut constater de rapides progrès dans sa facilité à lire, et ce, dès le retour du stage. Il faut ensuite du temps pour devenir à l'aise avec les outils en les utilisant régulièrement.

Alors, guérir de la dyslexie ? Oui, mais dans le sens de faire ce qui est nécessaire pour lire facilement.

S'occuper de sa dyslexie avec sollicitude

Dans son deuxième sens, soigner veut dire prendre soin.

Et nous allons nous occuper de la dyslexie avec grande sollicitude, ou pour être plus précis, nous allons prendre soin de l'imagination, parce que la dyslexie n'est qu'un effet de bord regrettable de l'imagination.

En effet, c'est notre imagination qui nous permet d'inventer de nouvelles choses. Notre imagination nous fait modifier, transformer ce que nous voyons pour créer une nouvelle réalité.

En réalité, beaucoup de professions ont besoin d'imagination. En architecture, par exemple, la vision en 3D est absolument indispensable pour pouvoir créer des bâtiments. Par exemple, il a fallu beaucoup d'imagination à l'architecte Espagnol Antoni Gaudi pour créer les bâtiments qu'il nous a laissé en Espagne.

Or, certaines personnes utilisent cette même imagination féconde avec les lettres et les mots. Malheureusement, avec ces "drôles d'objets" que sont les lettres et les mots, l'utilisation de l'imagination ne fait que produire des erreurs. C'est ce que l'on appelle la dyslexie.

Pendant les stages, nous faisons particulièrement attention à séparer l'imagination créatrice utile (celle qui permet d'inventer de nouvelles choses) et l'imagination appliquée aux symboles (lettres, mots) qui est néfaste.

L'imagination est un don. Apprenons à la maîtriser...

Site réalisé par Patrick Courtois

Les services professionnels décrits comme Davis®, Correction de la Dyslexie Davis®, Maîtrise des Symboles Davis®, Conseil d'Orientation Davis®, et Maîtrise des Maths Davis® ne peuvent être fournis que par des personnes employées par un Spécialiste Davis certifié ou qui sont formées et certifiées/agréées en tant que Facilitateurs Davis par la Davis Dyslexia Association International.