logo infodyslexie

Info spéciale Confinement COVID

En réponse aux restrictions de COVID-19 dans le monde entier, je serai très prochainement en mesure de proposer des programmes Davis sur Internet pour la lecture, les mathématiques, l'attention et les jeunes apprenants. Il s'agira d'un programme pilote qui durera jusqu'au 30 juin. Veuillez me contacter pour plus d'informations.

Cours de maths : apprendre à apprendre

Très souvent, les élèves n'arrivent pas à suivre les cours de maths parce qu'ils n'ont pas de méthode pour apprendre. En effet, lors de nos apprentissages, nous apprenons les matières elles-même, mais très rarement la manière d'apprendre ces matières.

Les cours de maths que je donne sont orientés vers l'apprentissage des manières d'apprendre les maths. L'objectif final que je vise avec mes élèves est leur autonomie, qu'ils deviennent au fil de l'année à savoir comment prendre un problème et le résoudre seul.

Si vous êtes parent d'un élève en difficulté scolaire dans le domaine mathématique, lisez les quelques mots qui suivent et appelez-moi pour de plus amples renseignements...

Les maths et le lien avec la réalité

Bien des enfants ou adolescents éprouvent des difficultés en maths alors qu'ils sont curieux d'autres domaines, intelligents pour différents sujets pratiques de la vie.

Ce n'est pas logique. Si une personne est capable de comprendre comment des piles de Lego pour faire un mur, capable de partager un paquet de bonbons ou de vignettes de foot entre lui et ses copains, capable de mettre la table même quand il y a des invités à la maison, alors il a les capacités intellectuelles pour faire des maths.

Alors, que manque-t-il ?

La plupart du temps, ce qui manque est le lien entre les opérations mathématiques, les chiffres, les nombres et la réalité.

Réciter les nombres sans savoir compter

Un exemple très simple au niveau primaire : un enfant de mes stagiaires savait bien "compter", c'est à dire réciter les nombres "1, 2, 3, 4...", mais échouait à déterminer le nombre de billes sur la table. La raison était que cet enfant n'avait pas intégré qu'un nombre représente une quantité dans le monde réel.

Une fois ce lien établi, maîtrisé, il pouvait compter les objets facilement.

Choisir les opérations mathématiques au hasard

choix au hasard d'une opération et confusion

Le choix au hasard de l'opération mathématique à effectuer n'est pas une bonne stratégie. Cette manière de procéder montre que l'élève ne fait pas le lien entre l'opération mathématique et la réalité.

Un autre enfant un peu plus grand choisissait une des quatre opérations plus ou moins au hasard pour résoudre un problème. Le lien manquant était la compréhension que chaque opération mathématique représente une action dans le monde réel, et que chaque action "mathématique" dans le monde réel est structurée selon le schéma d'une des opérations, mais certainement pas par hasard !

Après avoir fait le lien, maîtrisé la nature profonde de chaque opération, résoudre un problème n'était plus une difficulté, et la solution venait très clairement et facilement dans son esprit.

Deux ans de petits cours et les résultats du bac

Théorème de Thalès illustré

Le lien entre un concept mathématique et la réalité est un passage obligatoire pour maîtriser les maths. Illustration ici avec le théorème de Thalès qui fait frémir bien des élèves alors qu'il est très simple une fois maîtrisé...

Mon dernier élève en date vient de passer son bac S après deux années de suivi quasiment hebdomadaire. À chaque cours, il arrivait en disant "j'ai ça et ça à apprendre, c'est très compliqué". Pendant chaque session, nous nous sommes attachés à relier le concept mathématique à son sens, sa réalité, avec beaucoup d'exemples et d'expériences. Et à la fin du cours, le concept était devenu simple, parce que concret.

Un miracle ? Certainement pas !

Un miracle est quand nous ne savons pas expliquer un résultat. Ici, la cause de la réussite est très simple : faire l'expérience dans le monde réel du concept mathématique à maîtriser, tout en s'assurant que toutes les bases nécessaires sont déjà maîtrisées, ce qui n'est pas toujours le cas.

Mon parcours

Fort d'un bac scientifique suivi d'une longue expérience d'ingénieur en informatique, j'ai toujours été passionné par l'apprentissage, les méthodes pour comprendre, maîtriser un sujet, réussir à l'intégrer. J'ai complété ma formation initiale par un maître-praticien en Programmation Neuro-Linguistique, que l'on pourrait résumer en "l'art de modéliser les experts pour reproduire les résultats qu'ils obtiennent".

Enfin, une formation de Facilitant Davis pour traiter les cas de dyslexie et de dyscalculie vient compléter mes compétences.

Je donne des cours de maths à des enfants ou adolescents jusqu'au niveau Bac scientifique. La première prise de contact est gratuite et permet de prendre connaissance l'un de l'autre et décider conjointement de la suite à donner.

Les cours se déroulent à Juvignac dans mon cabinet, ou par Skype si  nécessaire.

Cette offre se situe en dehors de la méthode Davis et des stages de correction de la dyslexie et dyscalculie.

Patrick Courtois, cours de maths sur Juvignac

Patrick Courtois est facilitant Davis® certifié, ingénieur de formation et maître-praticien en Programmation Neuro-Linguistique

Prenez vos renseignements...

Voter
Cliquez pour Voter