logo infodyslexie

Expérimenter une forme de dyslexie

Expérimenter une forme de dyslexie n'est pas une nouveauté si vous êtes vous-même dyslexique. Dans ce cas, vous connaissez déjà ce que je vais dire ici. Cette page s'adresse plus spécialement aux lecteurs qui n'ont jamais eu de grosses difficultés pour lire.

Il peut être difficile de se mettre à la place d'une personne dyslexique en train de lire. Pourtant, chaque bon lecteur a déjà expérimenté cette sensation.

Il vous est forcément déjà arrivé de tenter de lire un texte en étant très fatigué(e). Ou bien en vous demandant si vous avez bien fermé la porte de chez vous, ou arrêté le gaz de la cuisinière...

Vous avez certainement constaté que vous relisiez plusieurs fois la même portion de texte sans arriver à lui donner un sens. Même si c'est un texte facile dans d'autres conditions.

Dans ces cas, quelle est votre degré d'attention et/ou de compréhension du texte que vous lisez ?

Probablement très faible... Vous avez expérimenté par cet petit exercice une forme de dyslexie !

Bien entendu, ce genre de dyslexie n'est pas un réel problème puisqu'il suffit de se reposer, de fermer la porte et de vérifier le gaz pour la faire disparaître.

Mais ce que vous avez vécu dans cet exemple, c'est ce que vit une personne dyslexique au quotidien.

Alors, quelle est donc la différence ? Tout simplement dans la solution qu'il est possible d'utiliser quand la cause du manque d'attention est extérieur. Si l'on est fatigué, il suffit de se reposer. Si l'on a oublié de fermer le gaz, il suffit d'aller le fermer, ou bien de téléphoner à un voisin pour le faire. Mais si la cause du trouble de l'attention est situé dans les mots eux-mêmes ? Vous comprenez bien que les solutions ne sont pas alors aussi simples... La bonne nouvelle est que, grâce à Ron Davis, il existe des solutions qui sont malgré tout assez simples.

 



Commentaires

Aucun commentaire pour l'instant, soyez le premier à en écrire un...
Il faut être connecté pour pouvoir poster un commentaire.