logo infodyslexie

La dyslexie liée à l'imagination

L'idée qu'il puisse exister un lien entre l'imagination et la dyslexie et que cette dyslexie puisse être un résultat négatif de l'imagination est une des grandes découvertes de Ron Davis.

L'imagination, la capacité créatrice, est une forme de modification de la réalité. Pour créer le trombone, son inventeur a dû y voir autre chose qu'un simple bout de fil de fer plié en quatre.

Léonard de Vinci, quand il a imaginé l'homme volant, a probablement regardé un oiseau et y a vu une ossature de bois et de toile, déformant ainsi la réalité pour créer quelque chose de tout nouveau.

Sans cette imagination créatrice, rien de ce qui nous entoure n'existerait. Ni ce texte, ni l'ordinateur sur lequel vous le lisez, ni votre maison autour de vous. Et nous en serions encore à tenter d'attraper des proies à la main et cueillir des baies pour nous nourrir.

Mais il arrive parfois que notre imagination soit tellement réaliste, tellement crédible, que nous modifions ce que nous voyons. Et du coup, nous ne voyons plus la réalité telle qu'elle est, mais telle que nous voulons la voir.
Il vous est probablement déjà arrivé de chercher avec acharnement un objet, un stylo, des lunettes, des clés de voiture, et de ne pas les trouver, alors même que c'était directement là sous vos yeux. Il m'est arrivé, une fois, de chercher ma fourchette partout, alors que je la tenais dans ma main !

la désorientation et l'école

Certains enfants ont tellement d'imagination que le moindre mot peut les emporter dans leur imagination féconde, au grand dam de leurs enseignants et parents.

Environ dix à quinze pourcent des êtres humains sont capables de se déplacer dans leur imagination afin de comprendre le monde qui les entoure. Ce phénomène, appelé désorientation, est très utile lorsque l'on cherche à comprendre un objet, un mécanisme ou une situation. La désorientation permet de changer de point de vue, d'avoir une autre perspective.

Mais certaines personnes utilisent la désorientation avec les mots aussi bien qu'avec les objets. Or un mot n'est pas un objet. C'est un symbole, une représentation de la réalité. Et désorienter ne fait que rendre le mot plus complexe qu'il n'est déjà.

 

C'est ce résultat que l'on nomme "dyslexie".



Commentaires

Aucun commentaire pour l'instant, soyez le premier à en écrire un...
Il faut être connecté pour pouvoir poster un commentaire.