logo infodyslexie

Info spéciale Confinement COVID

En réponse aux restrictions de COVID-19 dans le monde entier, je serai très prochainement en mesure de proposer des programmes Davis sur Internet pour la lecture, les mathématiques, l'attention et les jeunes apprenants. Il s'agira d'un programme pilote qui durera jusqu'au 30 juin. Veuillez me contacter pour plus d'informations.

InfoDyslexie - L'enfant qui avait la phobie du livre

 
 

infodys-la-lettre-04.jpg

Bonjour,

Il y a stress et stress. Quand celui-ci est poussé à ses limites, il devient proche de la phobie. Je vous raconte ce mois l'histoire vraie de l'enfant qui a découvert la lecture.

L'enfant qui découvrit qu'il pouvait lire

Cette histoire vraie est arrivée il y a maintenant quelques années. Je recevais un enfant de presque dix ans, que j'appellerai Hector pour ne pas donner son vrai prénom.

Le stage commençait tout juste, et après lui avoir montré les premiers outils indispensables pour la suite du programme, j'approche un livre dans l'intention de lui demander de lire quelques lignes. Cela fait partie du schéma normal du stage, c'est quand même un stage orienté vers la lecture, donc il faut y aller à un moment...

Le livre à peine sur la table, j'ai vu Hector devenir blême, le regard empli d'une sorte de terreur, comme si je lui annonçais la pire des tortures. Bien entendu, il était hors de question d'aller plus loin avec ce livre, mais il me faudrait quand même qu'au bout des cinq jours de stage, Hector puisse affronter le monstre !

Si l'on ne sais pas faire quelque chose simplement, le résultat est parfois un refus violent.

J'ai donc dû très rapidement changer d'approche, afin de ne pas le perdre et lui infliger un autre échec à la suite de ses expériences négatives déjà nombreuses.

J'ai donc décidé de bousculer l'ordre normal du programme, de m'adapter, de ne faire que le strict minimum dans un unique objectif : le faire lire sans qu'il le sache, le prendre par surprise et lui donner une preuve de ses capacités et possibilités.

Nous avons donc recentré le stage sur des mots que nous avons créé en pâte à modeler, l'un des principes fondamentaux du programme Davis®. J'avais pris la précaution, lors de la pause, d'imprimer sur une feuille de papier blanc une petite phrase d'une dizaine de mots, issue d'un livre pour enfant.

Nous avons fait en pâte chacun des mots de cette phrase, mais seul moi-même connaissais l'objectif réel. Du point de vue d'Hector, ce n'étaient que des mots sans suite, mais qu'il pouvait facilement reconnaître grâce à notre travail.

Après avoir fini ces mots, je lui ai montré la feuille imprimée et lui ai demandé s'il pouvait reconnaître le premier mot. Puis le suivant. Et ainsi de suite. Comme nous venions de les créer, cet exercice fut très facile pour Hector.

Je lui ai alors tendu mon piège : "Hector, quelle image as-tu dans ta tête ?". Ce qu'il m'a décrit était précisément la signification de la phrase qu'il avait sous les yeux.

Alors j'ai continué : "Hector, sais-tu comment on appelle ce que tu viens juste de faire ?"

"Non" a-t-il répondu.

"On appelle ça 'lire' !" Hector m'a regardé avec de grands yeux incrédules. Pour la toute première fois de sa vie, lire n'était plus un cauchemar, mais une action simple à réaliser, facile, évidente.

Nous avons passé ensuite trois heures pour lire une demi-page, mais c'était la plus grande lecture qu'il n'ait jamais fait.

Je lui ai demandé : "Hector, combien de pages veux-tu lire demain ?". Il m'a répondu "trois", puis s'est tout de suite repris "Heu non, une". Le lendemain, nous lisions quatre pages...

Moralité de cette petite histoire : je pense que l'une des meilleurs méthodes pour combattre un stress aussi violent que celui d'Hector est de faire l'expérience positive de la simplicité de la lecture. Le mot de la fin pour Ron Davis : "La dyslexie est une combinaison d'éléments simples à gérer l'un après l'autre". Le tout est d'assembler ces éléments simples et de les mettre à portée du stagiaire...

 

Les rendez-vous estivaux

Cet été, deux rendez-vous pour découvrir la dyslexie selon Ron Davis et se renseigner sur les stages possibles :

Mercredi 24 juillet à 19h, sur rendez-vous uniquement.

Mercredi 21 août à 19h, sur rendez-vous uniquement.

 

Et si vous connaissez une personne qui pourrait bénéficier de cette lettre et ses informations, transmettez-lui ces informations, vous aiderez peut-être un enfant à regagner sa confiance en lui et à suivre une bonne scolarité... Inviter un(e) ami(e)

 

Très bon été et à bientôt...

Patrick Courtois


Vous recevez ce message parce que vous êtes inscrit(e) sur www.infodyslexie.org.

Voir la lettre en ligne  Inviter un(e) ami(e)

Gérer mon inscription  - Désinscription immédiate  

logo DDAILes services professionnels décrits comme Davis®, Correction de la Dyslexie Davis®, Maîtrise des Symboles Davis®, Conseil d'Orientation Davis®, et Maîtrise des Maths Davis® ne peuvent être fournis que par des personnes employées par un Spécialiste Davis certifié ou qui sont formées et certifiées/agréées en tant que Facilitateurs Davis par la Davis Dyslexia Association International.